Ponts à transbordeur type Arnodin -

Des projets restés virtuels en Loire-Atlantique

Résumé

Si le pont à transbordeur de Nantes - dont l'étude a commencé en 1896 et qui fut inauguré en 1903 (et démonté en 1958) - a rendu de grands services, d'autres projets en aval de cette ville portuaire ont été suggérés par l'ingénieur ARNODIN à partir de 1904, mais n'ont finalement pas abouti. Il s'agit :

- d'un pont à transbordeur entre COUËRON (plus exactement PORT LAUNAY, et plus précisément encore LE PARADIS, près de la rive droite) et LE PELLERIN, en bordure immédiate du fleuve, en rive gauche ;

- d'un pont à transbordeur entre BASSE-INDRE (partie de la commune d'INDRE en rive droite) et INDRET (partie de la commune de LA MONTAGNE en rive gauche).

N.B.: Les ponts à transbordeurs "virtuels" on fait l'objet d'une communication de Paul Naegel lors de la "Journée O.S.TIC" tenue dans le cadre de l'Université de Nantes le 11 mai 2007 (actes à paraître).

Retour à : Paul Naegel - Accueil

11-déc-2007